Monde

Les autorités congolaises ont officiellement fait savoir mercredi à l'opposant en exil Moïse Katumbi qu'elles refusaient son retour, annoncé par ce dernier pour vendredi. 

L'ex-gouverneur du Katanga souhaite déposer sa candidature à la présidentielle en République démocratique du Congo avant la date-butoir du 8 août.

Allié puis rival du président Joseph Kabila, Moïse Katumbi devait rentrer dans son ex-fief de Lubumbashi (sud-est) par jet privé en provenance de Johannesburg, mais le maire de Lubumbashi Ghislain Robert Lubara a opposé une fin de non recevoir à la demande des partisans de M. Katumbi.