Monde

En juillet, Ryanair a transporté 13,1 millions de passagers, soit une hausse de 4%. 

La compagnie aérienne à bas coûts se réjouit jeudi de cette progression malgré "les pénuries de personnel des contrôleurs du trafic aérien (CTA), les conditions météorologiques défavorables et les grèves inutiles de pilotes et du personnel navigant qui ont causé plus de 1.000 annulations de vols en juillet, contre 23 en juillet 2017". 

"Près de 200.000 clients Ryanair ont vu leurs vols annulés en juillet à cause des pénuries répétées de personnel du contrôle du trafic aérien (CTA) au Royaume-Uni et en France, des conditions météorologiques défavorables et des grèves inutiles de pilotes et du personnel naviguant. Ryanair, conjointement avec d'autres compagnies aériennes européennes, demande une action urgente de la part de la Commission européenne et des gouvernements européens afin de limiter l'impact des pénuries de personnel du CTA qui perturbent les projets de voyages de millions de clients européens cet été", a souligné Kenny Jacobs, directeur marketing de la compagnie.

Après deux jours de grève du personnel navigant les 25 et 26 juillet derniers, en Belgique, Espagne, Italie et Portugal, les pilotes de Ryanair basés en Belgique ont lancé un appel à la grève pour le 10 août.