Monde

Un groupe armé a essayé de prendre le contrôle de l'aéroport de Lubumbashi


LUBUMBASHI Un groupe armé non encore identifié a tenté vendredi à l'aube de prendre le contrôle de l'aéroport de Lubumbashi, chef-lieu de la province minière du Katanga dans le sud-est de la RD Congo, où des tirs étaient entendus, a affirmé à l'AFP le porte-parole du gouvernement.

"Nous avons eu cette information, on est en train d'essayer d'identifier ce groupe qui a effectivement attaqué les militaires qui étaient de garde à l'aéroport vers 04H00 du matin (03H00 HB)", a affirmé à l'AFP le ministre congolais de la Communication et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.
"Les tirs continuent mais de manière un peu moins intense, je pense que les FARDC (l'armée) et la police sont en train de les confiner, je pense qu'on va essayer de les identifier maintenant", a ajouté M. Mende, interrogé vers 07H00 HB.

Des sources aéroportuaires contactées par un correspondant de l'AFP ont attribué l'attaque à un "groupe sécessionniste", sans plus de précision.
L'aéroport de Lubumbashi est situé à une dizaine de kilomètres du centre-ville, où la situation semblait normale vers 08H30 locales (07H30 HB), selon une habitante.

"La ville est tout à fait calme, je vois des parents accompagner leurs enfants à l'école", a affirmé cette source sous couvert d'anonymat.

La province du Katanga est la principale région minière de RDC et recèle plus de 30% des réserves mondiales estimées de cobalt et 10% de cuivre, mais aussi de l'étain, de l'or et de l'uranium.

© La Dernière Heure 2011