Monde

Le président américain Donald Trump a affirmé jeudi qu'aucun argent de la campagne électorale n'avait été utilisé dans l'affaire Stormy Daniels, actrice de films X payée en échange de son silence sur la liaison qu'elle affirme avoir eue avec le milliardaire.

Michael Cohen, avocat personnel du président, a admis avoir versé 130.000 dollars à l'actrice quelques jours avant le scrutin de novembre 2016. Elle affirme avoir eu une relation en 2006-2007 avec M. Trump, déjà marié à l'époque avec son épouse actuelle Melania. Le président a reconnu la semaine dernière que M. Cohen le représentait dans le litige l'opposant à Stormy Daniels, de son vrai nom Stephanie Clifford. Il avait assuré auparavant ne pas avoir été au courant du versement à l'actrice. 

Or Rudy Giuliani, ancien maire de New York et entré tout récemment dans l'équipe des avocats du président, a révélé mercredi soir sur Fox News que le milliardaire avait remboursé M. Cohen "sur une période de plusieurs mois". Il a assuré que ce paiement allait s'avérer "parfaitement légal" et "n'était pas de l'argent de la campagne" présidentielle. Ce qu'a également affirmé M. Trump dans une série matinale de tweets jeudi: "De l'argent de la campagne, ou des contributions pour la campagne, n'ont joué aucun rôle dans cette transaction".