Monde

C'est le soap opéra du moment outre-Quiévrain

PARIS Près de deux Français sur trois jugent que Valérie Trierweiler a eu tort de prendre position publiquement via Twitter en faveur du concurrent de Ségolène Royal aux élections législatives, selon un sondage réalisé par Harris Interactive pour le magazine Gala.

Selon ce sondage, 69% des Français désapprouvent le tweet de soutien envoyé par la compagne de François Hollande à Olivier Falorni, concurrent à La Rochelle (ouest) de Ségolène Royal, mère des quatre enfants du président français. Ce chiffre de désapprobation est nettement plus marqué chez les sympathisants de gauche où il passe à 81%. Chez les sympathisants de droite, les réactions sont plus mitigées avec 57% d'opinions négatives. Toujours selon ce sondage, trois Français sur quatre (76%) estiment que ce tweet "témoigne d'une confusion entre vie privée et vie publique". Mardi, Valérie Trierweiler a provoqué la stupeur en postant un tweet en fin de matinée dans lequel elle apportait ses encouragements à Olivier Falorni, candidat dissident du Parti socialiste, opposé à La Rochelle à Ségolène Royal au 2e tour des législatives de dimanche prochain. Interrogé jeudi à Rome au sujet de ce tweet embarrassant à l'issue d'un entretien avec le chef du gouvernement italien Mario Monti, François Hollande a refusé de répondre. Le sondage, disponible sur Gala.fr, a été réalisé mercredi et jeudi auprès d'un échantillon représentatif de 1.188 individus.

© La Dernière Heure 2012