Monde

Un mécanicien "suicidaire" de 29 ans a volé un bimoteur vide vendredi soir à l'aéroport de Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, et effectué quelques figures acrobatiques sous l'oeil vigilant de deux F-15 militaires avant de s'écraser dans la baie de Seattle.

La police locale a rapidement écarté tout caractère "terroriste" de l'incident et assuré que ce mécanicien de la compagnie Alaska Airlines avait des tendances suicidaires et avait agi seul.

Les circonstances dans lesquelles le jeune homme a réussi à faire décoller l'appareil - un bimoteur à hélices Bombardier Q400 d'une capacité de 90 places maximum - n'ont pas été détaillées par les autorités de l'aéroport de Seattle-Tacoma, situé à quelques kilomètres au sud de la grande métropole de l'Etat de Washington.

Une vidéo amateur circulant sur les réseaux sociaux montre l'appareil effectuer un lent tonneau sur lui-même, puis un looping qui s'achève au ras de l'eau avant de se redresser. Le tout sous la surveillance étroite de deux F-15 militaires.

La vidéo ne montre pas en revanche le crash de l'avion dans un bois de l'île de Ketron, dans la baie de Seattle, qui, selon les autorités, n'a pas fait de victime.

A l'aéroport de Seattle-Tacoma, les autorités avaient dans un premier temps signalé qu'un employé d'une compagnie aérienne avait procédé à un "décollage non autorisé" à bord d'un avion vide avant de s'écraser en quittant l'aéroport.

La direction de Sea-Tac Airport avait alors souligné que les opérations avaient aussitôt repris normalement à l'aéroport. L'avion appartenait à la compagnie Horizon Air, filiale d'Alaska Airline, avait précisé Sea-Tac Airport.