Monde

Un internaute vietnamien a été condamné à une peine de quatre ans et demi de prison pour avoir critiqué le régime sur Facebook, rapporte jeudi le média d'Etat Vietnam News (VNS). 

Bui Hieu Vo, 56 ans, a été jugé coupable de diffusion de "propagande contre la République socialiste du Vietnam" pour ses publications pointant des officiels du gouvernement et du parti communiste au pouvoir, selon le quotidien de langue anglaise.

Dans ses posts, datés de 2016, le quinquagénaire dénonçait les mécanismes de compensations pour la perte de droits fonciers ainsi qu'une importante pollution marine provoquée la même année par une société taïwanaise, dont la fuite de substances chimiques sur les côtes vietnamiennes a précipité la mort de centaines de tonnes de poissons.

Lors d'une perquisition au domicile de l'intéressé en mars 2017, la police a saisi une septantaine de documents, parmi lesquels une cinquantaine comportaient de "fausses informations" sur le gouvernement, écrit Vietnam News.

Il est également reproché à Bui Hieu Vo d'avoir transféré son compte Facebook à un activiste basé aux Etats-Unis du "Viet Tan", une formation politique en exil et considérée comme terroriste par le gouvernement vietnamien.

Au Vietnam, les opposants sont sévèrement réprimés et l'arrivée de nouveaux dirigeants a encore durci la chasse aux voix discordantes, selon Amnesty International. La diffusion de "propagande" contre l'Etat est passible d'une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de prison.

En février dernier, un autre internaute, Ho Van Hai, 54 ans, avait également été condamné à quatre ans de prison pour des faits similaires.