Monde Les habitants du village de l'Yonne n'ont plus d'eau potable depuis 2 ans. Et pour cause: les pesticides mais pas seulement.

Depuis près de 2 ans, la petite commune d'Etais-la-Sauvin vit sans eau potable, rapporte le journal Le Monde ce lundi. Tous les habitants se voient ainsi distribuer chaque mois des packs d'eau par la mairie, soit 25.000 litres d'eau minérale. Les 640 habitants sont donc contraints de se brosser les dents, de servir leur café ou de couper leur kir à l'eau minérale.

L'eau du village est polluée par des pesticides issus de l'agriculture locale. En octobre 2016, l'Autorité régionale de santé (ARS) a ainsi découvert la présence, entre autres, de métazachlore dans l'eau. Un pesticide notamment utilisé dans les herbicides pour la culture du colza.

En raison de la taille de son exploitation, un producteur de colza et de maïs d'une commune voisine est en particulier pointé du doigt par le maire.

Un autre problème

La municipalité n'a pas les moyens de faire construire une unité de traitement et d'assainissement de l'eau. Elle a donc été forcée par la préfecture de se raccorder à la Fédération des eaux de Puisaye-Forterre, un réseau local mieux équipé qui alimente déjà les 27 communes des alentours.

L'eau du village est désormais potable mais les habitants ne peuvent toujours pas la boire à cause des problèmes de canalisations. Trop vieilles et trop vétustes, elles laissent s'échapper l'eau propre venue de Puisaye-Forterre.

Le maire a promis que les travaux de la tuyauterie souterraine seront effectués d'ici 2019. En attendant, les habitants n'ont pas le choix et devront se contenter des bouteilles d'eau.