Monde Il y a quelques jours, une candidate de La République en Marche était la risée de Twitter à la suite d'une prestation télévisée quelque peu ratée. Anissa Khedher tient sa revanche puisqu'elle devient députée du Rhône.

Cadre en psychiatrie, la candidate macroniste avait réalisé un score de 32% au premier tour. Placée largement en tête, tout portait à croire qu'elle entrerait à l'Assemblée. L'ancienne socialiste de Bron ne s'était pourtant pas montrée sous son meilleur jour lors d'un débat télévisé assez long et compliqué pour elle. Balbutiant, rencontrant des difficultés au niveau de la grammaire et semblant complètement perdue, la jeune femme a vécu un moment particulièrement long et éprouvant.

La chaîne Malaise TV a réalisé un montage de ces moments et partagé sur Twitter cette séquence pénible pour la politicienne. A la suite de cette publication, les internautes n'ont pas été tendre. 

Au second tour, elle a tenté d'éviter une nouvelle scène gênante et donc, comme plusieurs autres candidats centristes, elle a refusé de débattre avec son challenger. Anissa Khedher s'est alors expliquée : "Je ne peux pas accepter un débat télévisé où je sais d'avance que mes arguments feront place à l'invective, où la diffamation empêchera tout échange comme le laissent très bien imaginer certains documents actuellement diffusés", a-t-elle déclaré à Lyon Mag.