Monde

Pour la première fois mardi, une femme musulmane portant le voile participera à la finale du concours de beauté Miss Angleterre.

Sara Iftekhar, étudiante en droit de 20 ans, sera opposée à 49 autres jeunes femmes lors de la finale de la compétition qui se tient dans la soirée à Newark-on-Trent (centre de l'Angleterre).

"Cela montre que Miss Angleterre représente l'Angleterre d'aujourd'hui", a réagi Angie Beasley, porte-parole du concours, citée dans le quotidien Daily Mail.

Elue Miss Huddersfield 2018 (une ville du centre de l'Angleterre), Sara Iftekhar s'est dite "fière" d'être la première femme voilée à arriver en finale. "Mais je suis une fille ordinaire, et nous avons toute une chance égale dans ce concours", a-t-elle déclarée à la BBC.

"Si je veux me couvrir et m'habiller de manière pudique, pourquoi cela devrait poser problème ?", a-t-elle interrogé. "Je suis comme les autres concurrentes".

"Je participe aux Miss 2018 pour montrer que la beauté n'a pas de définition", a-t-elle écrit sur sa page Instagram. "Chaque personne est belle à sa manière, indépendamment de son poids, de sa race, de sa couleur".

"Le fait qu'elle atteigne la finale de Miss Angleterre devrait être salué par la communauté musulmane et par les femmes en général", a estimé la militante féministe Iqra Choudhry dans le journal en ligne The Independent, ajoutant que Sara Iftekhar "change la perception sur les femmes portant le voile".

Parmi les autres participantes du concours Miss England se trouvent notamment Sophie Hall, une jeune femme qui a gardé des cicatrices au bras et à l'épaule après avoir été victime d'une attaque à l'acide en 2017.