Monde

La cavalière a été filmée en train de crier à un homme masqué "éloigne-toi de mon cheval" alors qu'il essayait de s'agripper aux rênes. Les "anti-chasse" présents sur place affirment que la cavalière a donné 17 coups de cravache à l'homme. Ce dernier souffre d'hématomes mais n'a pas dû se rendre à l'hôpital.

Cette violente altercation a opposé samedi dernier à Herstmonceux (Angleterre) les chasseurs du East Sussex & Romney Marsh Hunt Club et les "anti-chasse" des Brighton Hunt Saboteurs.

Les images de la bagarre ont été postées par les "anti-chasse" qui étaient venus avec leur caméra. "Les chasseurs n'étaient pas très contents de nous voir. (...) Incapable de se rendre compte que son loisir est odieux, un cavalier est venu vers nous et nous a attaqués avec sa cravache", peut-on lire sur la page Facebook. Les "anti-chasse" disent s'être rendus sur les lieux afin de vérifier que le groupe de chasseurs ne chassait pas de manière illégale et affirment avoir été pris à partie par les chasseurs.

Le porte-parole du club de chasse, lui, explique que même s'il condamne fermement toute forme de violence, les chasseurs "ont été provoqués de manière extrême et ont été harcelés". Il rappelle que les chasseurs avaient le droit de se trouver là en vertu de la loi.

La police du Sussex a lancé un appel à témoins et indique qu'une "enquête est en cours".

La Countryside Alliance dont le but est de promouvoir des actions liées à la campagne a réagi au Daily Mail en déplorant que "l’anti-chasse" ait agrippé les rênes du cheval. "Comme nous l'avons toujours su, la réalité est que les 'anti-chasse' sont plus motivés par la haine des gens qui chassent que par l'amour des animaux".