Monde

Une vidéo montre deux maires qui rigolent d’une fille qu’on déshabille lors de la manif anticorrida

NÎMES La vidéo des incidents de samedi à Nîmes, qui a été vue plus de 67.000 fois, en particulier sur le site de la DH, montre une scène incroyable qui voit des partisans des spectacles de corrida… humilier une jeune femme, dégrafer son soutien-gorge et exhiber le textile tout en laissant la personne poitrine nue au milieu de l’arène, les mains sur les seins, de longues minutes.

Rappelons que douze Belges faisant partie d’associations opposées à la tauromachie avaient fait spécialement le déplacement de Rodilhan (Nîmes). Il devait s’agir d’une manifestation pacifique mais la vidéo montre les incroyables débordements de violence dont ont fait preuve les acharnés de tauromachie.

Mercredi, des Belges choqués par cette violence ont écrit au président Sarkozy pour lui demander que l’affaire ne reste pas sans suite.

Toujours visible sur dhnet , la vidéo montre la présence de… trois policiers… qui n’interviennent pas, la présence dans les gradins du maire de Nimes, Jean-Paul Fournier, qui clairement… rigole et applaudit, et celle du maire de Rodilhan, Serge Reder, lequel descend dans l’arène, non pour secourir la jeune femme qu’on humilie mais au contraire prêter main-forte à ceux qui violentent.

Vingt plaintes ont été déposées.

Selon Marie-Laurence Hamaide qui est belge, c’est une affaire qui, si elle n’est pas traitée comme il se doit par la justice française, le sera à Strasbourg, par la justice européenne.

© La Dernière Heure 2011