Valérie Trierweiler continuera de tweeter

Publié le - Mis à jour le

Monde


La Première dame "réfléchit toujours au rôle qu'elle entend jouer" et à sa façon de communiquer

PARIS La compagne du président français Valérie Trierweiler "réfléchit toujours" au rôle qu'elle entend jouer en tant que première dame, mais ne compte pas arrêter de tweeter après la tempête médiatique provoquée par son message lors des élections législatives.

Alors que le quotidien Le Parisien affirme, sur la foi de confidences à une amie, que la compagne du chef d'Etat François Hollande admettrait avoir "commis une erreur" avec son tweet d'encouragement à un socialiste dissident opposé à Ségolène Royal, l'ancienne compagne du président français, l'entourage de Mme Trierweiler, interrogé par l'AFP, n'a pas confirmé.

Son chef de cabinet, Patrice Biancone, a souligné que cette affaire avait été "surmédiatisée" et a relevé qu'en définitive elle n'avait pas eu d'incidence sur le résultat des législatives.

Valérie Trierweiler "réfléchit toujours au rôle qu'elle entend jouer" et à sa façon de communiquer mais en tout état de cause "elle peut continuer à tweeter comme elle veut. Elle n'est pas frappée d'un interdit", a ajouté M. Biancone.

"Il faut un peu de temps" encore pour définir son périmètre d'action, a-t-il dit par ailleurs en précisant que "la défense des enfants, l'égalité des chances faisaient partie des domaines dans lesquels elle envisage de s'investir".

Pour le reste, la vie de la Première dame suit son cours normal. Ainsi, sa collaboration à l'hebdomadaire Paris-Match se poursuit avec un article à paraître jeudi sur le dernier roman d'Amanda Sthers intitulé "Rompre le charme".

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner