Monde C’est là que 19 militants kanak avaient été tués en 1988 par les forces de l’ordre