Monde

Les autorités conseillent de respecter les mesures de sécurité en cas de déplacements en Egypte et, d'entreprendre, dans la mesure du possible, des voyages guidés et organisés

BRUXELLES Le SPF Affaires étrangères déconseille de se rendre en Egypte pour des voyages non-essentiels. Cette annonce figure sur son site internet depuis l'agression d'un touriste belge à Assouan, mardi dernier.

Les Affaires trangères n'excluent pas que cet acte soit "le résultat d'un sentiment hostile vis-à-vis de l'Occident ou même de la Belgique".

Les autorités conseillent de respecter les mesures de sécurité en cas de déplacements en Egypte et, d'entreprendre, dans la mesure du possible, des voyages guidés et organisés.

Elles soulignent aussi le risque général accru de terrorisme dans la zone et appelle "les voyageurs à être vigilants et prudents aux endroits très fréquentés, de se conformer aux instructions de sécurité des autorités locales et de suivre l'actualité avant et pendant leur séjour".

La victime, Philippe Landers, qui était vêtue d'un tee-shirt "Made In Belgium" au moment de l'agression, a privilégié, jeudi dans le journal de 19h de RTL-TVI, l'hypothèse d'une agression commise en représailles de la proposition de loi belge visant à interdire le port de la burqa, votée à la chambre le 29 avril dernier. Il réfute la thèse d'un déséquilibré qui avait été avancée par les services de sécurité locaux pour tenter d'expliquer les raisons de cet acte.

© La Dernière Heure 2010