New-Tech

En ce 4 mai, on ne célèbre pas seulement le Star Wars Day (voir ici et ici). Mais aussi le World Password Day. Ce qui est d'une importance tout aussi intergalactique, dès lors que l'on sait que le choix par nous, internautes, de mots de passe ridiculeusement friables constitue toujours une porte d'entrée majeure pour les cybercriminels.  

Eric De Smedt, expert en cybersécurité de Telenet, confie 5 conseils et astuces mnémotechniques pour en finir avec les mots de passe bidon (vous voyez, les "123456" et autres "Robert1971" ?) tout en optant pour des clés d'une efficacité redoutable.

1. Une chanson de passe ?

"Un bon mot de passe se constitue d’une série de lettres (minuscules et majuscules), de caractères spéciaux et de chiffres. Mais comment le mémoriser? En jouant la carte musicale: prenez votre chanson favorite, vous y ajoutez un chiffre et vous obtenez les très solides ‘LeTsDaNcE1979’ ou ‘BackInTheSummerOf69’, par exemple."


2. TLCMAR123!?

"TLCMAR123! vous semble trop compliqué ? Pas du tout, il s’agit en fait simplement d’une phrase de passe: Tous Les Chemins Mènent A Rome 1-2-3!  Plutôt facile à mémoriser, non ?"


3. Choisir un mot de passe ultra-simple... mais taper sur la touche suivante

"Choisissez un mot de passe ridiculement évident, jusqu’à vos nom et prénom, mais appuyez simplement, à chaque fois, sur la lettre d’à côté sur le clavier. ‘RogerVandamme1’ devient ainsi ‘TphrtBz,fzùùr2’. Attention, par contre, si vous devez utiliser un clavier non-azerty à l’étranger !" Vous pouvez aussi remplacer quelques lettres par des chiffres qui leur ressemblent: un E peut ainsi devenir 3, un 4 remplace un A, tandis que le chiffre 1 remplace avantageusement la lettre I. “Alleluia” devient ainsi “4ll3lu14”.


4. Choisissez un objectif personnel

"Le nom de votre chat s’impose facilement... mais l’on fait difficilement moins original. Tant qu’à devoir l’introduire souvent, autant choisir un objectif que vous vous êtes fixé. Du style “JeVeuxCourirUnMarathonEn2020” ou “UnTourDAsieDIci2018”.


5. La base: utilisez des lettres capitales, des chiffres et caractères spéciaux

"La probabilité de deviner un mot de passe de 6 lettres est de 1 sur 308 millions. Le risque semble donc minime, mais plus du tout dès lors qu’on évoque des mots de passe comme “azerty” ou “abcdef”. Ajoutez l’un ou l’autre chiffre, et la probabilité passe à 1 sur 56,8 milliards, tout simplement. Il est généralement possible d’ajouter des caractères spéciaux comme $ ou €, qui bétonnent encore un peu plus les mots de passe. Enfin, “au plus long, au mieux”: partez du principe que 8 caractères, c’est le minimum absolu pour assurer la solidité de votre mot de passe."