New-Tech Une serrure connectée, une caméra, et un livreur qui rentre vous déposer le colis si vous n’êtes pas à la maison. L’enjeu est grand...

C’est fait : Amazon, plus grand webshop du monde, permet désormais de livrer des colis à des clients… qui ne sont pas chez eux. Le service s’appelle Amazon Key, et il est officiellement lancé dans 37 villes des États-Unis.

Il repose sur un principe tout simple : lorsque le livreur est devant votre porte avec votre commande, il scanne le code-barres de l’étiquette pour confirmer qu’il s’agit bien de la bonne adresse, puis, après consultation et aval des serveurs d’Amazon, reçoit un code unique à entrer sur la serrure électronique et connectée, préalablement installée sur votre porte d’entrée par un pro. La porte s’ouvre, le livreur dépose le colis, et repart poursuivre sa tournée. Fini les cartons laissés chez le voisin voire dehors, fini le rebutant passage, dans les heures ouvrées, au bureau de poste pour retirer le colis avec l’avis de passage qu’on perd une fois sur deux…

Pour renforcer le sentiment de sécurité des clients tentés par l’offre, Amazon fournit également une caméra connectée à placer dans le hall, pour suivre en live vidéo sur votre mobile le dépôt du colis par le transporteur qui rentre tout de même (même si c’est très peu et très vite) dans votre intimité. Mais après tout, l’économie du partage nous fait bien monter dans la voiture d’inconnus (Uber) ou dormir dans le lit de personnes que l’on ne connaît ni d’Eve, ni d’Adam (Airbnb)…

Commercialisé pour 250 $, l’Amazon Key kit comprend une serrure connectée fournie par Yale (ou un dispositif permettant de conserver votre système d’ouverture actuel), la caméra ainsi que l’installation (pas de surcoût, donc). L’offre n’est accessible qu’aux abonnés Prime du titan de la vente - qui vient d’ailleurs de lancer Prime pour les clients belges néerlandophones, via... Amazon.de.

L’arrivée de ce service en Belgique ? Pas pour demain. Officiellement, ce n’est d’ailleurs pas à l’ordre du jour. En tout cas, pas encore ! Mais c’est peu dire que rendre les derniers kilomètres de la livraison de colis plus confortables pour le client final est devenu l’enjeu majeur pour toute entreprise active dans le secteur de la livraison.

Les chances sont donc grandes que le produit se popularise rapidement. Qui plus est, même bpost, dont le salut passera par l’amélioration de son offre de traitement des colis - au regard de la diminution constante des courriers traditionnels échangés - teste en ce moment même une solution similaire…

Bpost aussi !

Entre la livraison de colis le dimanche (toujours en test en Belgique), des rachats (Bubble Post ou Radial, sans parler du rebranding de Cubee) qui vont tous dans le sens de l’e-commerce, l’ouverture du méga centre de tri New Brussels X et le lancement récent d’un site où les e-shoppers doivent indiquer leur scénario favori en cas d’échec de livraison (chez le voisin, sous le carport.) Bpost met clairement le… paquet pour améliorer son offre de livraison de colis. Dernière initiative en date ? La livraison lorsque vous n’êtes pas chez vous, façon Amazon Key. Bpost a quelque part dépassé le géant mondial : elle livre déjà 20 clients-tests, dans la région d’Anvers, avec un système similaire depuis fin septembre. Le tout avec le concours des smartlocks (serrures connectées) de Parcify, entreprise belge. Sans caméra. Un test qui se déroule très bien, mais dont il est encore prématuré d’augurer l’avenir…