New-Tech Après avoir téléchargé et installé la dernière version d'iOS, certains utilisateurs d'iPhone ont remarqué une baisse des performances.

Comme le révèlent nos confrères du Monde, John Poole, le créateur de l'outil de mesure des performances Greekbench, a réalisé une étude qui pointe du doigt une "dégradation très nette des performances de certains iPhone". Les appareils les plus impactés voient leur temps de calcul être multiplié par 2, tandis que les moins touchés ralentissent d'au moins 15% par rapport à la capacité initiale.

Tous les modèles d'iPhone ne sont pas logés à la même enseigne face au problème. En effet, les modèles lancés cette année semblent épargnés tandis que les versions plus anciennes (comme l'iPhone 6s en premier lieu) paraissent lourdement impactées. Même l'iPhone 7, lancé fin 2016 semble souffrir de cette curieuse mise à jour.

"Lorsque l’on observe le graphique comparatif de l’iPhone 6s (avant et après la mise à jour), on distingue clairement cinq groupes de smartphones représentés par des pics. [...] Ces derniers paraissent bien nets, comme si leur concentration résultait d’un choix humain. Apple briderait-il certains groupes d’iPhone 6s en fonction de critères précis ?", se questionne le quotidien français, graphiques à l'appui.

Apple a finalement décidé de sortir du bois en reconnaissant briguer volontairement les iPhone plus anciens pour préserver la batterie. "Les batteries lithium-ion [des iPhone] ont une capacité à fournir un courant maximal qui chute lorsqu’il fait froid, ou lorsque la batterie est peu chargée, ou encore lorsque la batterie vieillit. Cela peut conduire l’iPhone à s’éteindre de façon inopinée pour protéger ses composants électroniques." Le soit-disant problème d'extinction inopinée ne semble pourtant pas être très répandu. 

Pour vous éviter de changer de téléphone, il vous est possible qu'il suffise aux utilisateurs lésés de changer la batterie de leur appareil pour récupérer des performances optimales. Ou encore d'attendre qu'une nouvelle version d'iOS vienne régler le souci.