New-Tech C’est l’une des nouveautés phares d’iOS 12, dévoilé hier soir. Google, avec Android, avait ouvert la voie il y a peu.

Les Apple Watches étaient, une fois encore, parfaitement synchronisées : Apple a tenu, hier en soirée, comme à chaque entame de juin, sa WorldWide Developers Conference (WWDC), au coeur du Convention Center de San José.

L’occasion pour la marque à la Pomme de se reconnecter avec le véritable but de l’événement : communiquer, vis-à-vis des 20 millions de développeurs oeuvrant sous environnement iOS et macOS, les dernières avancées en matière de logiciel effectuées par Cupertino. On se souvient que, lors des précédentes éditions, le hardware (matériel, NdlR) avait été particulièrement à la fête : Apple Watch, speaker connecté HomePod (qui sort d’ailleurs le 18 juin en France mais pas en Belgique), ou dernières itérations d’iPad avaient été déflorés à la WWDC. Rien de tel hier. En revanche, après un petit tacle à la gorge du rival Android (dont la dernière version ne tournerait que sur 6% du parc d’Androphones, contre 81% de pénétration d’iOS 11), pas mal de nouveautés du côté d’iOS 12, la future version du système d’exploitation d’Apple.

L’interface qui régit les millions d’iPhone et iPad écoulés dans le monde s’apprête, notamment, à inclure un volet santé digitale. En gros, à l’instar de ce que Google a présenté il y a peu pour Android, lors de la conférence Google I/O 2018, Apple va truffer son OS de moyens de surveiller sa consommation du smartphone, pour la réduire intelligemment. Cela passe par un mode ne pas déranger nocturne, une possibilité de trier plus facilement les notifications et une sorte d’autocontrôle parental (avec compteur) des apps et catégories d’apps que vous consommez.

Par ailleurs, un fort accent a été placé sur l’optimisation des performances pour les appareils d’ancienne génération (tout appareil capable de faire tourner iOS 11 sera capable d’installer iOS 12, donc l’iPhone 5S également). Le lancement d’applications est ainsi promis 40% plus rapide sous iOS 12, tandis que le lancement de l’appareil photo sera plus rapide de 70%. Apple a également annoncé la création d’un nouveau format interopérable pour l’immense challenge d’aujourd’hui mais surtout de demain : la réalité augmentée. Il s’agit de l’USDZ, un format conçu avec Pixar (que feu Steve Jobs avait fondé, lors de son éviction d’Apple). L’appli Mesure, qui permettra de mesurer la taille réelle d’objets que perçoit l’appareil photo de votre iPhone, a également été dévoilée, en même temps qu’ARKit 2, un kit de développement qui se veut "la plus importante plate-forme de réalité augmentée au monde".