New-Tech Alcatel donne les résultats d'une étude: la vidéo à la demande semble remporter les suffrages

BRUXELLES Le fournisseur de solutions de communication, Alcatel, présentait, hier, les résultats d'une étude sur les besoins et envies des internautes belges. Histoire d'évaluer, avec une certaine précision, dans quelle mesure ces derniers sont attirés par les nouveaux services de communication et seraient prêts à payer pour ceux-ci...

Premier constat de cette étude: les internautes belges sont de gros utilisateurs d'appareils multimédias (vidéo et son). Huit internautes sur 10 possèdent un ordinateur multimédia, 97% un téléphone mobile, 91% un magnétoscope, 45% un lecteur DVD, 44% une console de jeux et 41% un caméscope. 36% possèdent en outre un ordinateur portable, 23% une webcam et 19% un agenda de poche électronique. Plus rares par contre sont ceux qui disposent d'un GPS.

Notons que tons ces appareils sont en général davantage répandus chez les hommes, d'âge moyen.

A la question de savoir quel appareil ils emporteraient sur une île déserte, l'ordinateur avec accès à Internet (68%) devance largement le téléphone mobile (22%) et la télévision (7%). Un téléphone mobile qui remporte cependant davantage de suffrage chez les femmes (29%) que chez les hommes (17%).

Quant aux applications du futur qui seraient les plus appréciées, c'est le film à la demande qui remporte la palme en étant plébiscité par 50% des surfeurs belges. La gestion du montant d'appels et le budget télécoms de la famille parviennent à susciter l'intérêt de 41% des surfeurs belges, tandis que la télévision interactive (programmes de jeux, télévotes, demande d'information complémentaire...) et la surveillance de la maison à distance remportent chacune 39%. Le top 5 est conclu par trois ex aequo: la possibilité d'exercer une surveillance sur des personnes (malades, membres de la famille...) et les paiements à distance de petits achats (distributeurs de boissons fraîches, billets de cinéma, ticket de parking...) avec le GSM. Dans ce dernier cas, les internautes souhaitent un règlement mensuel sur la facture télécoms. Enfin, troisième ex aequo consiste en l'utilisation personnalisée de la ligne téléphonique commune. Il s'agit d'un téléphone fixe avec un numéro général mais avec plusieurs sous-numéros, services de répondeur, répertoires d'adresses...

© La Dernière Heure 2003