New-Tech De conception 100 % française (production incluse), la première trottinette sous Android est signée Archos.

Archos, jusqu’ici ? C’était essentiellement l’une des premières boîtes du monde à mettre un disque dur dans un baladeur MP3. C’était - et c’est toujours - une marque intensément présente sur le marché des smartphones Android à petit prix. Mais depuis l’an dernier, c’est également une entreprise qui a sauté, les deux pieds joints, dans le train de la smart mobility. Un peu à l’instar de Xiaomi, d’ailleurs.

Pari gagnant : les draisiennes, trottinettes, vélos, hoverboards ou skateboards électriques signés Archos ont permis à l’entreprise de dégager un chiffre d’affaires de 10 millions en 2017. Objectif : doubler la mise en 2018, même si le core-business de la firme reste les smartphones (près de 50 % de son chiffre d’affaires).

Nouveau levier

Pour dynamiter ce nouveau relais de croissance, Archos veut épater, durant le Mobile World Congress, qui se tiendra cette semaine à Barcelone (où sera notamment officialisé le Samsung Galaxy S9). Et il compte le faire au moyen de trottinettes électriques… dont une connectée.

La Citee Connect deviendra, ainsi, la première trottinette Google Android, "entièrement imaginée, prototypée et assemblée en France", se targue la marque. En magasins dès l’été 2018 au prix de 499,99 €, elle aura la particularité d’embarquer un écran tactile de 5 pouces, que le conducteur aura loisir de manier, notamment au travers de Google Maps et des apps qu’il aura téléchargé (exactement comme il l’aurait fait sur un smartphone).

Propulsé par un processeur quatre cœurs, 1 Go de mémoire vive et 8 Go de mémoire Flash, Android 8.0 (Oreo), cet écran sera, bien entendu, protégé contre les chocs comme les intempéries et connecté en 3G (pas 4G, ce qui est un peu dommage). Pour le reste, la Citee Connect est équipée de poignées ergonomiques et de grandes roues (de 8,5 pouces), increvables et alvéolées. Son moteur de 250 W et sa batterie de 36 V lui assurent, dixit Archos, "une autonomie de plus de 25 kilomètres en milieu urbain, qui peut être accrue de 15 % grâce à son système de récupération énergétique, lequel recharge automatiquement l’accumulateur à chaque freinage". Dotée d’un cadenas enrouleur intégré au châssis et commandé par une application installée sur le tableau de bord, l’Archos Citee Connect peut être garée en toute sécurité dans les agglomérations.

Pour ceux qui estimeraient l’apport connecté sur une trottinette un poil gadget (ou redondant avec le smartphone qu’ils ont dans leur poche, c’est selon), notez que l’Archos Citee Connect est le modèle premium d’une nouvelle gamme de trois trottinettes. Deux versions non connectées, baptisées Citee et Citee Power, arriveront plus tôt, dès avril, à partir de 399,99 €.

© D.R.