New-Tech Près de 61.000 Belges ont commencé à être informés de l’utilisation illicite de leurs données. Quels recours s’offrent à eux ?

Suite et pas fin de la tournée d’excuses et de l’opération déminage pour Facebook. Hier, en soirée, les 61.000 Belges concernés par la fuite de données exploitées par Cambridge Analytica ont commencé à voir apparaître, en haut de leur fil d’actualité, une notification les informant que leurs données personnelles avaient été compromises.

(...)