New-Tech La simulation automobile de Microsoft atteint des sommets dans tous les domaines Forza Horizon 4 disponible sur Xbox One et PC

Il y a des jeux que l’on teste avec plaisir. Car on sait d’avance qu’ils nous feront passer un bon moment et parce qu’à chaque phase du test, le jeu nous surprend, nous impressionne, nous convainc. C’est le cas de ce Forza Horizon 4 qui, chronologiquement, succède à un Forza Motorsport 7 en demi-teinte mais qui, dans l’esprit, est le successeur spirituel de l’excellent Forza Horizon 3.

La barre était donc déjà placée très haut mais Playground Games, qui développe le jeu pour Microsoft, n’a pas tremblé et délivre une copie presque parfaite. Graphiquement, le jeu est évidemment splendide. On n’en attend pas moins d’un Forza tant la licence, depuis de nombreuses années, est un modèle de réalisation et d’optimisation puisqu’une fois de plus, malgré des textures parfaites, le jeu ne souffre d’aucun ralentissement.

Manette en main, les sensations sont excellentes. Le sentiment de vitesse est bien présent et c’est un plaisir de piloter tous types de véhicules, au gré des saisons et donc de la météo, grosse nouveauté de ce quatrième opus. Les quatre saisons apportent leurs lots de conditions de pilotage et, même s’ils sont légers, les effets sur la conduite se font réellement ressentir.

Côté contenu, le jeu propose de nombreuses courses et défis, de différents types, qui devraient plaire à une large majorité. Le côté multijoueur apporte un réel plus, que ce soit en monde partagé (ou pas moins de 72 joueurs peuvent se croiser sur la carte !) ou lors du "Forzathon Live", une nouvelle façon de relever des défis, en groupe, afin de gagner plus de crédits.

Les crédits, indispensables à l’avancée du joueur, ne sont plus un objectif que l’on garde en tête. Dans ce Forza Horizon 4, chaque course, chaque défi complété rapporte une masse non négligeable de cet argent virtuel, utile non seulement pour débloquer de nouveaux véhicules mais également pour améliorer ceux que l’on possède déjà. Nouveauté ici aussi, il est à présent possible d’améliorer chaque véhicule individuellement via un arbre de compétences. On peut donc customiser son véhicule préféré pour qu’il s’adapte parfaitement à la conduite désirée.

Avec des bases plus que confirmées et des nouveautés réussies, Forza Horizon 4 se place comme un cador de la simulation automobile. Toujours aussi magnifique et se basant sur des sensations solides, le jeu aurait néanmoins gagné à proposer des activités inédites ou encore à choisir une carte plus vallonnée que la Grande-Bretagne, relativement plate. Forza Horizon 4 reste tout de même, de loin, l’un des meilleurs jeux de course jamais proposé. Une vraie référence que tout amateur d’automobiles et de jeux vidéo se doit de découvrir.