New-Tech À vos consoles

Un gamin, que vous prénommez à votre guise, emménage dans une maison située dans l'île d'Hoenn. On vous conseille - puisque le gamin, c'est vous - d'aller voir un ami de votre père, le professeur Geko, qui étudie les Pokémon, ces créatures dissimulées en différents endroits de l'île (sous les herbes, dans les bois, dans les grottes, dans le désert...).

Vous l'apercevez à l'orée d'un bois, alors qu'il subit l'agression d'un Pokémon. Pour l'avoir sauvé, le professeur vous offre votre premier Pokémon.À vous de le dresser en dénichant d'autres Pokémon, et en l'envoyant les battre à votre place. Les premières victoires n'apportent que des points qui élèvent le niveau, plus de force ou des actions supplémentaires.

Le principe des Pokémon est en effet celui des jeux de rôle: on choisit sa tactique: attaque, défense, coup spécial ou... fuite (si le niveau du Pokémon que vous affrontez est trop élevé) et chacun joue à son tour. Vous rencontrerez aussi d'autres dresseurs de Pokémon.

Là, si vous gagnez (et au début, ce n'est pas un problème), ce sont des sous que vous accumulerez.

C'est histoire d'aller acheter des Pokéballs dans des boutiques. Là, ça devient plus intéressant.

Car en lançant une Poké Ball sur un Pokémon étourdi - ça se voit à sa barre d'énergie qui rougit -, vous pouvez l'attraper et il est alors à vous.

Chaque Pokémon ayant des spécificités, on peut envoyer celui qui nous paraît le plus propice au combat.

Très important: arrivé à un certain niveau, votre Pokémon change de physique et d'identité.

Plus tard, vous irez encore dans des stades pour convoiter les badges des dresseurs qui vous y attendent.

Et c'est ainsi qu'après plusieurs heures vous aurez assimilé, malgré vous, sans douleur et pour de bon, les règles des jeux de Pokémon.

Ou Pokémon saphir?

Les cartouches Pokémon rubis et saphir qui sortent aujourd'hui racontent la même histoire et affichent les mêmes décors.

Elles renferment 100 Pokémon de plus que les 251 qui existaient déjà.

Mais pourquoi deux cartouches, si c'est pareil? Car chacune possède 8 Pokémon que l'autre ne possède pas.

C'est encore un truc pour faire des sous, allez-vous dire. Non. Car l'argument est que cela favorise l'échange de Pokémon entre les joueurs (en reliant 2 GBA avec un câble), les forçant à une convivialité qu'on reproche en général aux jeux vidéo de ne pas favoriser.

Une convivialité plus accrue lorsqu'on joue à quatre (une GBA et une cartouche par joueur).

Bref, si vous aimez jouer aux Pokémon, une des cartouches suffira.

Par contre, si vous êtes atteint de collectionnite, les deux s'imposent.

Cartouches Nintendo pou GBA - Distr. : Nintendo Belgium.

© La Dernière Heure 2003