New-Tech

Annoncée le 29 novembre dernier, la mise à jour de Snapchat, qui est censée rendre l'application de partage d'images éphémères et de messagerie instantanée plus facile à utiliser, a fait déferler un flot de critiques de la part de ses utilisateurs depuis quelques jours.

De nombreux internautes ont ainsi demandé à Snapchat de revenir en arrière. Une pétition allant en ce sens, publiée sur le site Change.org, a même été créée et signée par plus de 700 000 personnes en un mois. Et ce chiffre ne cesse d'augmenter.

La nouvelle version de l'application apporte en effet des changements importants au niveau de l'interface. Si, au lancement de l'application, l'utilisateur retrouve la fonctionnalité caméra comme auparavant, les Stories, les messages et les discussions de groupe sont en revanche désormais tous regroupés au même endroit, sur l'écran de gauche «Amis», accessible via un glissement de doigt. Le reste se retrouve sur la droite, sur l'écran «Découvrir» avec les contenus des partenaires, les publications publiques et celles des annonceurs.

Ce déploiement intervient peu après que Snapchat ait publié les résultats financiers meilleurs que prévu, avec un bond de 72% de son chiffre d'affaires à 286 millions de dollars au quatrième trimestre 2017. La firme a annoncé une augmentation de 18% du nombre de ses utilisateurs sur un an pour atteindre 187 millions, soit 8,9 millions d'usagers gagnés en trois mois. Mais la tendance pourrait s'inverser. Certains ont déjà annoncé avoir supprimé l'application de leur téléphone à la suite de la dernière mise à jour.