New-Tech Il devrait être commercialisé officiellement dans l’année.

Nous l’écrivions il y a quelques semaines: nos opérateurs de télévision digitale renouvelleront tous, à l’horizon 2018-2019, leur parc de décodeurs. L’une des nouveautés attendues, tant chez Proximus que Telenet et probablement Mobistar et Voo : l’arrivée de boxes capables de diffuser un flux UHD (parfois erronément appelé 4K). Une avancée qui n’aurait un intérêt que pour le streaming (Netflix, par exemple, diffuse certains de ses contenus en UHD) et la VOD, puisque aucune chaîne de télévision de flux disponible chez nous n’émet actuellement en UHD.

à ce petit jeu, Proximus a bien avancé ses pions. Même s’il y eut plusieurs retards successifs à déplorer, le bêta-test du nouveau décodeur V6 (plus rond, compact, assemblé par Huawei et tournant sous une version -un peu datée - d’Android malheureusement bridée) a commencé depuis quelques jours. D’ici le 9 février, les 1.000 volontaires sélectionnés par Proximus auront reçu le nouveau décodeur. Les premiers retours s’étonnent de l’absence de YouTube, appli qui devait être intégrée à l’interface de la nouvelle boîte. Il s’agirait d’une contrainte technique désormais résolue. YouTube va bel et bien être intégré au nouvel appareil.

Pour le reste, les testeurs disposeront de plusieurs mois afin d’évaluer ce nouveau décodeur avant une commercialisation envisagée, toujours, pour 2018. Autre grand avantage du décodeur V6 : il est le premier de la famille Proximus à pouvoir comprendre le langage parlé par le codec de compression vidéo H.265/HEVC. Ce qui, en termes plus clairs, permet à un flux vidéo HD d’être deux fois moins lourd sans perte de la qualité d’image.

Pourquoi c’est important ? À double titre. Primo, ça libère de la bande passante pour l’opérateur, qui aura loisir d’intégrer plus de chaînes ou plus de chaînes HD à son offre. Secundo, ça permettra à certains clients, qui ne disposent aujourd’hui pas de la HD faute de débit suffisant, d’y être, peut-être, éligibles demain...