Les premiers iPad d'Apple mis en vente aux Etats-Unis

Publié le - Mis à jour le

New-Tech

Qquelque 500 clients étaient au rendez-vous à l'Apple Store de la Ve Avenue à New York


4 vidéos illustrant l'iPad


NEW YORK Les consommateurs ont enfin pu prendre en main samedi la tablette informatique iPad, dernier produit phare d'Apple, qui a été mise en vente à 09H00 (13H00 GMT) sur la côte Est des Etats-Unis, pour la plus grande joie notamment de quelque 500 clients du magasin new-yorkais.

Après un compte-à-rebours digne du passage à la nouvelle année, l'Apple Store de la Ve Avenue à New York a ouvert ses portes à ces clients, sous les yeux d'une foule de journalistes.

Adi Thomas, 38 ans, a fait le voyage depuis l'Australie exprès pour l'occasion. "Il est mince, magnifique. Je veux vraiment l'emmener chez moi et jouer avec", a-t-elle déclaré à propos de son iPad.

Beaucoup de ces mordus de technologies avaient campé à l'extérieur du magasin et certains étaient là depuis 24 heures: même s'ils s'étaient inscrits en ligne et que leur précieuse tablette devait leur être livrée en priorité, ils tenaient à être les premiers à la prendre en main.

"Nous sommes ici depuis 05H00 ce matin", expliquait ainsi vendredi Giovanna Mullen, 11 ans, venue du New Jersey voisin avec sa mère Jeanniey Mullen et sa grand-mère Tony Digiorno, et qui se préparait à camper sur place.

La grand-mère, venue il y a une semaine de Pittsburgh (Pennsylvanie, nord-est), avait cuisiné pour la circonstance.

Elles prévoyaient d'acheter trois iPad. "Un pour moi, un pour ma fille, et comme je n'ai pas le droit d'en acheter plus de deux, ma mère va prendre le troisième", a expliqué Jeanniey Mullen, qui travaille dans l'édition électronique et est "très intéressée professionnellement par ce nouveau produit". "Ma société a su que je venais, alors mon patron m'a demandé d'en acheter un pour lui", a-t-elle expliqué.

Ceux qui n'avaient pas réservé la tablette ne devaient y avoir accès qu'à partir de 15H00 samedi après-midi (21H00 GMT).

L'empressement semblait toutefois moindre que lors du lancement de l'iPhone à l'été 2007, lorsque les plus mordus avaient été jusqu'à faire la queue pendant cinq jours à New York pour mettre la main sur l'appareil.

La tablette est vendue dans les Apple Stores et les magasins de la chaîne de matériel électronique Best Buy, pour un prix compris entre 499 et 829 dollars. Les appareils commandés sur internet doivent être livrés samedi également.

Dans un premier temps, les consommateurs ne pourront trouver que la version équipée de l'internet sans fil (wifi), avant que ne débarquent fin avril les tablettes offrant la téléphonie 3G.

Les deux versions doivent arriver fin avril dans neuf autres pays: France, Canada, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Japon et Australie.

Les analystes financiers de Bernstein estimaient récemment que le groupe pourrait écouler entre 300.000 et 400.000 tablettes dès ce week-end, et 2,2
millions d'ici la fin de son exercice fiscal, qui s'achève fin septembre.

La tablette à écran tactile de 24,6 centimètres de diagonale permet de regarder des vidéos, écouter de la musique, jouer, écrire des courriels, surfer sur internet ou lire des livres électroniques. Elle donne accès à presque la totalité des quelque 140.000 applications de la boutique en ligne App Store créées pour l'iPhone.

Amazon.com a annoncé vendredi qu'il lançait une application permettant aux utilisateurs de l'iPad de lire quelque 450.000 livres électroniques du catalogue de son propre lecteur Kindle.










© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner