New-Tech Après avoir tapé plein pot la carte du design décomplexé (il fallait que la télé se remarque), la voici qui joue de plus en plus à cache-cache. Explications.

On l’a vue grandir (sa diagonale, du moins) plus vite qu’un ado sous hormones, mincir plus fort qu’une YouTubeuse beauté à l’approche de son mariage, peaufiner le choix de ses matériaux (alu brossé, anodisé, chrome, etc.), courber l’échine et se déployer sur des pieds de plus en plus sculpturaux. On l’a vue posée au mur, sur un meuble et, de plus en plus, trôner au cœur de la pièce, façon chevalet. Le tournant design qu’a emprunté le téléviseur, en marge des (trop) nombreuses innovations technologiques qui l’ont gagné, ne date pas d’hier. Mais il y a une vraie rupture qui est en train de s’esquisser : on aspire à passer du téléviseur qui en impose à celui qu’on cache. Qu’on rend (presque) invisible.

Le dévoilement, à New York, de la dernière gamme de Samsung (large leader du marché de la télévision en Europe), abonde en ce sens (après que LG n’ait bluffé son monde au CES de Las Vegas de janvier, avec sa dalle OLED rétractable/enroulable, comme un volet).

Si une douzaine de nouveaux produits allant du 49 au 75 pouces ont été dévoilés, les Q7, Q8 e Q9 (6000 € pour la Q9F 65 pouces…), à la pointe de la pyramide du sud-coréen, illustrent à merveille ce désir de discrétion.

Déjà, parce que ces téléviseurs UHD et QLED (Samsung ne commercialise pas - encore - de téléviseurs OLED) intègrent un câble plus malin que jamais : le One Connect. Translucide et peu épais, il ne se contente pas de transporter les signaux audio et vidéo comme en 2017 : il y ajoute l’alimentation du téléviseur ! Un vrai argument pour les piètres bricoleurs qui n’ont pas dans les plans de creuser une saignée dans leurs murs en cas de montage mural du téléviseur…

© D.R.

Au tableau !

Ce n’est pas tout, côté design : Samsung met beaucoup en avant sa technologie Ambient Mode qui consiste à fondre le téléviseur dans votre intérieur. Un peu comme l’Ambilight de Philips, mais avec une image plutôt que la lumière. On avait découvert ce feature sur le très huppé modèle The Frame, dévoilé l’an dernier. Le voilà qui s’étend peu à peu. Le principe ? Dans le cas d’une installation murale, il suffit de prendre en photo votre mur, l’application mobile analyse alors votre déco et, magie, crée un fond d’écran adapté qui permet (presque) de rendre votre TV invisible. Samsung permet également de configurer Ambient Mode pour afficher la météo, vos photos de famille ou encore un fil d’actualité en surimpression. Précisons tout de même que l’Ambient Mode consomme évidemment de l’énergie : 40 % environ de ce que l’appareil consomme dans un usage normal…

Une technicité pas en reste

Au-delà d’être jolis, ces téléviseurs sont évidemment parfaitement compétents sur le plan technique. Surtout côté luminosité, où les Q7F et Q8C promettent une luminosité maximale de 1500 nits, là où les modèles de la gamme Q9F sont annoncés à 2000 (!) nits, un cap permis par leur rétroéclairage Direct LED. On parle évidemment de téléviseurs certifiés UHD et HDR10 +. Ils seront, pour sûr, dans nos rayons avant que la Coupe du Monde n’électrise les rayons téloche des enseignes électro…

© D.R.