New-Tech 249 € pour un smartphone Huawei avec double capteur photo, écran quasi-intégral et finition alu unibody; sur papier, c’est clairement attirant. Voyons voir en vrai.

Au rayon des champions des ventes de smartphones, le Huawei P8 Lite 2017 a cogné très, très fort. Sa fluidité, son prix d’appel, ses capacités photo largement supérieures à ce que son prix de vente laissait penser : le best-seller du fabricant chinois ne sera pas simple à remplacer. C’est pourtant à cette délicate mission que se frotte le nouveau P Smart, récemment sorti en Belgique.

Commercialisé à 249 €, que vaut-il ?

Design

Impossible de le détester. Paré d’une coque unibody en alu, le P Smart revêt une robe qui simule bigrement bien le haut de gamme. Ses bords arrondis facilitent une prise en main qui est, par ailleurs, optimale : le mobile n’est ni trop petit ni trop grand. Le capteur d’empreintes digitales, dorsal, tombe parfaitement sous l’index. Le revêtement dorsal, mat, a la bonne idée de ne pas retenir les traces de doigts. Seuls bémols : le P Smart, bien que joli, a le look de dizaines d’autres mobiles. Pas de réelle personnalité, si ce n’est celle d’un énième copycat du look iPhonesque.

L’écran

Case obligatoire pour tout qui veut vendre un smartphone en 2018, l’écran 18:9. Ce nouveau ratio sur nos mobiles, en pleine voie de standardisation, se retrouve bien sur le P Smart. La dalle de 5,6 pouces est issue de la famille IPS LCD. La définition Full HD + (2160 x 1080 pixels) est sans doute ce qu’il y a de mieux à espérer sur un smartphone à moins de 250 €, et force est de constater que le rendu de l’écran est emballant. Polyvalent et lumineux, on peut peut-être, en pinaillant, le trouver un peu froid. Une fois les paramètres modifiés sur "couleurs chaudes", on a quelque chose de parfaitement décent, et plus fidèle à ce que nos yeux perçoivent en vrai. Bon point, donc !

Les performances

On n’est, clairement, pas sur du haut de gamme. Mais la puce maison (processeur 8 cœurs HiSilicon Kirin 659 cadencé à 2,3 GHz, la même que celui du Honor 7X), secondée par 3 Go de RAM, fait largement le café pour qui se contente d’une utilisation fluide, sans accro (soit 95 % des utilisateurs de smartphone). Avec 32 Go de mémoire interne (extensible jusqu’à 256 Go via carte microSD), le P Smart ne craint pas trop l’amnésie. Notons qu’il est possible d’utiliser deux cartes (nano) SIM dans ce mobile, mais il faudra, alors, sacrifier la carte microSD.

Côté logiciel, le P Smart embarque Android 8.0 Oreo ainsi que la surcouche EMUI 8. Soit ce qu’il y a de plus récent issu des labos de Google comme d’Huawei. Lorsque l’on sait qu’Huawei n’est pas le meilleur élève de la classe lorsqu’il s’agit de l’upgrade logiciel de ses terminaux, ça compte…

Les photos

Là, ça se gâte. Alors que le P8 Lite 2017 fournissait des images supérieures à ce qu’on était en droit d’en attendre, le P Smart, malgré la présence d’un double capteur au verso (13 Mégapixels + 2 Mégapixels) et d’une caméra frontale de 8 Mp fait… moins bien que ce qu’on pouvait attendre de lui. Le second capteur dorsal n’est, ici, utilisé que pour appliquer un flou d’arrière-plan avec davantage de précision. Sauf que l’algo, derrière, est à la bourre… Comme souvent, en pleine luminosité, tout roule. Dès que la lumière se fait plus rare, on déplore du bruit, un manque de netteté et des contrastes déficients. La capture vidéo reste correcte, même si l’absence de stabilisateur optique (logique, au vu du prix) se fait clairement sentir.

Autonomie

La batterie (non-accessible) de 3.000 mAh intégrée fait plutôt bien son job : le P Smart passe aisément la journée. Mais pas beaucoup plus. On le situera au-dessus de la moyenne de sa gamme, tout de même, côté endurance. On apprécie le fait que le mobile n’est pas du genre à sang chaud : même fortement sollicité, il n’a jamais atteint de températures de fonctionnement élevées. Bémol, pour finir : ce mobile n’embarque pas de port USB Type-C.

Verdict

Dénichable à 249 € en boutiques (moins si vous fouillez un peu, encore moins sur le Web), le P Smart est un smartphone qui doit se jauger au regard de son prix. Et on ne peut que lui attribuer, à ce titre, une note positive. Pour un peu plus de 200 €, vous disposez d’un écran 18:9 parfaitement correct, d’un design soigné (bien que mainstream), d’un smartphone plutôt endurant et parfaitement stable. N’en attendez, en revanche, pas les qualités photos d’un terminal haut-de-gamme. Reste que ce Huawei reste un P (lan) plutôt smart. Même si, au même prix, le Honor 7X…