New-Tech Les notaires en congrès à Bruxelles se penchent sur le Web

BRUXELLES Le Congrès annuel des notaires belges se tiendra jeudi et vendredi au Palais des Congrès à Bruxelles sur le thème Authenticité et Informatique. Ce sera l'occasion pour ces hommes de loi de se pencher sur les bouleversements qu'apportent les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Il s'agira aussi, dans ce contexte, de réfléchir aux moyens à mettre en oeuvre pour résoudre les problèmes juridiques qui en découlent et pour offrir un service plus qualitatif au citoyen. Par ailleurs, la Fédération royale du Notariat belge envisage de développer le e-notoriat.L'utilisation de l'informatique dans la pratique notariale comporte toutefois des risques qui renvoient le notaire à ses responsabilités traditionnelles (archivage, confidentialité) mais aussi nouvelles comme la signature électronique ou les garanties d'envoi et de réalisation du document informatique.

Il sera également question du fait que l'informatique ne remplace pas l'acte authentique mais ne vient qu'en support de cet acte. Et le notaire aura plus que jamais, avec l'évolution des technologies, l'accélération des processus et la complexité juridique croissante, une mission de clarification et de conseil aux parties avec l'assistance de l'informatique.

Quant au développement d'un e-notariat, il a pour objectif d'établir, grâce à l'Internet, des liens avec les diverses instances qui gravitent autour du notariat et de permettre aux notaires de tirer profit des avantages du multimédia pour mieux servir le consommateur du droit. Le citoyen, pour sa part, pourra espérer un service de meilleure qualité et, à terme, moins coûteux. Il pourra également disposer d'informations pratiques sur le site Internet: www.notaire.be.