New-Tech Les services secrets de sa Majesté posent des colles sur leur site Internet

LONDRES Les services secrets britanniques ont trouvé un moyen original de recruter en proposant aux cerveaux capables de déchiffrer des messages codés sur leur site Internet officiel de postuler chez eux.
Une fois connecté sur www.gchq.gov.Uk, le site officiel d’une cellule des services secrets spécialisée dans les écoutes, télécommunications et autres déchiffrages de codes secrets, le curieux est invité à tenter de résoudre cinq problèmes lui permettant de découvrir cinq mots-clés conduisant eux-mêmes à une formule finale.
Si vous avez trouvé la solution et que vous êtes intéressés par un travail chez nous, je vous en prie, faites-vous connaître !, poursuit le texte, non sans préciser que la cellule GCHQ, qui emploie 4.500 personnes, est connue pour recruter les sujets les plus brillants.
Ce n’est pas la première fois que les services secrets britanniques, qui recrutent aussi régulièrement par petites annonces dans la presse, posent des colles sur leur site Internet. Mais cette fois-ci l’énigme proposée est plus difficile, a précisé un porte-parole Bob McNally. L’année dernière, une opération similaire s’était traduite par une augmentation de 30% des postulants à un emploi, a-t-il expliqué.
Cette fois-ci, nous avons essayé de corser l’énigme. La résoudre n’est pas une condition sine qua non pour postuler, mais cela permet de démontrer un talent certain pour certaines de nos tâches essentielles, a ajouté M. McNally.