New-Tech La grand-messe mondiale du mobile est dite. Qu’en retenir, côté produits ?

Le Mobile World Congress de Barcelone a donc fermé ses volets. Le Salon mondial a charrié de cruciales questions quant à l’avenir de la téléphonie et de l’internet mobile, de la 5G à l’eSIM. Mais il a, aussi, accouché de produits qui pourraient, chacun à leur échelle, changer la donne. Écrémage.

1. Samsung Galaxy S9/S9 +

C’était la grosse pièce de l’événement. Elle n’a pas déçu, même si le S9 n’a su préserver aucun secret pour sa présentation officielle. Toujours borderless (dalle Super AMOLED Inifinity Display), toujours inspiré du design du S8, le nouveau vaisseau amiral du Sud-Coréen est, surtout, taillé pour l’IA et présente les composants photo les plus proches du monde de la photographie pro jamais montés sur un smartphone (l’ouverture variable, notamment). On attend impatiemment la réponse du P20 de Huawei sur ce plan, programmée pour la troisième semaine de ce mois de mars… Le S9 se monnaye contre 849 €, le S9 + exige 100 € de plus, pour un écran plus grand (6,2 pouces) et un double capteur photo dorsal en prime.

2. Nokia 8110

L’un des objets stars de ce salon reste le Nokia 8110. Après avoir magnifiquement joué le coup de la Nokialgie avec un 3310 revisité qui a cartonné en 2017, HMD Global, la marque finlandaise qui exploite aujourd’hui la marque Nokia, cherche à nous refaire le même coup avec cette revisite du Banana Phone. Star des années 1990, resté dans les mémoires notamment grâce à Neo (Keanu Reeves) dans Matrix, le 8110 nous revient avec un design revisité, et un peu de smart quand même, derrière une parure dumb : le 8110 est compatible 4G, et disposera de Facebook et Google Maps (entre autres) préinstallées… Disponibilité dès le mois de mai 2018 au prix de 79 euros.

3. Sony XZ2 et XZ2 Compact

Peu de constructeurs ont osé aller au front, en dévoilant un modèle capable de lutter avec la tempête Galaxy S9. Même Huawei, qui a, dans la planète Android, les reins les plus solides pour aller chercher Samsung, s’est abstenu. Pas Sony. Le constructeur japonais a dévoilé ses XZ2 et XZ2 Compact, qui bougent enfin les lignes d’un design qu’on avait fini par croire inamovible. Plus rond, avec un joli dos en verre (sur le XZ2 standard), les deux mobiles passent à l’écran 18:9. Côté blocs photos, les deux nouveaux mobiles de Sony constitueront les premiers smartphones du marché capables de filmer en 4K HDR.

4. Wiko View 2 Pro

Même si Apple a, comme à son habitude, boudé l’événement, quelque part, l’iPhone X et les nouveaux codes qu’il a établis étaient partout. Surtout chez Asus et… Wiko. La marque française poursuit sa montée en gamme et a notamment dévoilé un Wiko 2 Pro avec écran intégral de 6 pouces, au format 18:9. Il se contente d’une résolution bien moindre de 1528 x 720 pixels, et on y retrouve, en haut, l’encoche où vient se loger le capteur photo frontal de 16 Mégapixels. À l’arrière, un lecteur d’empreintes digitales et un double capteur photo viennent compléter la dotation de ce mobile qui embarque 64 Go de stockage, une batterie 3.000 mAh et un processeur Snapdragon 450 couplé à une puce graphique Adreno 506 et 4 gigaoctets de mémoire vive (RAM). Bref, une dotation, sous certains aspects, plutôt premium, pour un prix contenu : 299 € !

5. Vivo APEX

Ce n’est pas une sortie de produit. Mais c’est l’un des prototypes les plus emballants de ces dernières années. La marque Vivo, peu courante chez nous mais pourtant dans le Top 5 des vendeurs mondiaux, a réimaginé le form-factor du smartphone. Déjà, en explosant le ratio taille d’écran/surface disponible que l’iPhone X a créé (82 %). La dalle OLED du concept Apex recouvre, ici, 98 % de la surface du mobile ! Le secret ? Un tiers de cet écran fait office de lecteur d’empreinte digitale intégré en sous-cutané. Il n’y a pas non plus d’appareil photo frontal. Enfin, si, bien sûr, mais pas visible : il est rétractable, et se mobilise en huit dixièmes de seconde. Pour pallier l’absence de haut-parleurs (forcément, un écran intégral, ça mobilise de la place) la technologie Screen Sound Casting envoie des vibrations à travers l’écran… Très prometteur, mais on ne parle encore que d’un concept !