New-Tech Oeuvres d’art à vendre sur Internet

BRUXELLES Lancé en janvier dernier, Sothebys.com, un site de vente d’œuvres d’art, s’ouvre aujourd’hui aux acheteurs belges. Leader incontesté sur le marché des enchères en ligne, et plus de 7000 visiteurs par mois, la société londonienne offrira désormais, aux amateurs d’art belges, un outil unique sur le marché. Une situation privilégiée due à la qualité des services offerts. Fruit d’une longue collaboration avec plus de 5000 associés, répartis de par le monde: “Nous travaillons avec les négociants d’art et d’antiquités les plus respectés du monde,”explique Isabelle Pagman, responsable du projet en Belgique. Fidèle de la maison, Serge Miessen, tente depuis peu l’expérience de la vente sur Internet. Sceptique au départ, cet expert en antiquités, ne cesse depuis de vanter les mérites du système: “Internet me permet de véritables contacts avec mes clients. Ils me posent des questions, via e-mail, et se crée alors une véritable relation de confiance”, confirme notre interlocuteur. Un bilan positif que tirent également les concepteurs du site, surpris du succès de leur initiative: “En quelques mois, 60.000 lots ont été vendus, pour un chiffre d’affaire de 50 millions de dollars”

Une pièce à 8 millions de dollars

Plus que positive, l’expérience est qualifiée d’exceptionnelle, tant la formule semble plaire à une clientèle inconnue des salles de vente Sotheby’s : “86 % de nos clients Internet sont totalement nouveaux et se situent géographiquement hors des régions urbaines.” Un phénomène explicable par la facilité d’accès offert par le réseau Internet. Une possibilité qui ne reste pourtant pas toujours financièrement accessible: “Nos acheteurs dépensent en moyenne 1500$, avec une tendance allant de plus en plus vers le haut”, confirme Mme Pagman. Bien loin encore, des 8 millions de dollars déboursés pour l’acquisition d’un exemplaire exceptionnel de la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis.