New-Tech
Des cybercriminels ont créé un virus capable de "miner" des crypto-monnaies depuis les ordinateurs infectés. Les conséquences peuvent être dramatiques pour votre machine.

Repéré pour la première fois en Corée du Sud, ce malware a déjà fait des ravages. Selon une étude de la firme de cybersécurité  Trend Micro, il se répand facilement grâce à Facebook Messenger. Le processus est assez simple : l'un de vos contacts infecté vous envoie un fichier vidéo via l'application de conversation instantanée. Le problème, c'est qu'il n'en est pas réellement un et donc , lorsque vous l'ouvrez, le programme s'installe sur votre ordinateur et l'infecte. Il envoie dès lors à son tour cette fausse vidéo à tous vos contacts. La deuxième étape de ce virus est d'installer un logiciel capable de "miner" de la crypto-monnaie à votre insu.

Qu'est-ce que le minage ? 
Le principe est assez complexe mais peut se résumer comme tel : les utilisateurs (les mineurs) mettent leur machine à disposition d'un réseau de crypto-monnaie afin qu'il effectue les calculs nécessaires pour créer de la monnaie. En échange, le réseau de crypto-monnaie auquel vous avez adhéré offre des coins de la crypto-monnaie générée. Donc, en générant par exemple du bitcoin, on obtient du bitcoin en récompense. 

Pourquoi s'attaquer à votre ordinateur ?
Le minage de ces monnaies virtuelles comme le bitcoin requiert un coût énergétique très élevé. Une puissance que votre simple ordinateur ne pourra pas supporter et qui finira par le détruire. 

L'important pour les pirates est le nombre d'ordinateurs contaminés. En effet, plus il y en a, plus les bénéfices engrangés seront grands. 

Il est malheureusement difficile de se rendre compte que son ordinateur a été infecté avant qu'il ne soit trop tard... Le seul conseil que les experts peuvent donc prodiguer est : ne pas ouvrir une vidéo sous forme d'un fichier zip envoyé par n'importe lequel de vos contacts sur Facebook Messenger.