New-Tech Votre compte WhatsApp pourrait être piraté plus facilement que vous ne le pensez. C'est l’alerte qui vient d’être lancée par le Centre Israélien de Cyber sécurité. Elle concernerait potentiellement des millions d’utilisateurs.

La faille résiderait dans la faiblesse des codes de sécurité des répondeurs puisque généralement ils consistent en une série de chiffres assez simples. De plus, les utilisateurs ne modifient ces codes que très rarement.

La procédure de détournement du compte consiste à ajouter un numéro de téléphone au compte Whatsapp de la victime, mais en essayant d’y accéder depuis un autre téléphone, puis de récupérer un code de récupération sur le répondeur. Une récupération qui peut se faire assez facilement via l'envoi d'un mot de passe à usage unique par SMS. Sans réaction de la personne attaquée, le message terminera sur le répondeur du téléphone, désormais accessible au malfaiteur.

Pour éviter de subir cela, il suffit d'activer la vérification en deux étapes dans les paramètres de son compte Whatsapp et d'utiliser un mot de passe un minimum élaboré. La même idée s’applique au répondeur de son compte téléphonique afin d’éviter tout problème de détournement de sa messagerie vocale.