New-Tech Facebook nie catégoriquement : "Ceci n’a rien à voir avec Cambridge Analytica".

La pression médiatique ne lâche pas Facebook d’une semelle. Suite au scandale mondial des données personnelles exploitées par Cambridge Analytica, l’entreprise d’exhumation de cadavres se poursuit. Avec toujours les mêmes mots clés dans le scénario : données personnelles, négligence, entreprises tierces.