New-Tech

Vestige des messageries instantanées du 20e siècle, la société planche actuellement sur une nouvelle appli nomée Squirell.

Les moins de 20 ans ne s'en souviennent que fort peu probablement et ne l'utilisent guère mais Yahoo! Messenger a été à la pointe du développement technologique au siècle dernier. Et les gens s'y connectaient via leur ordinateur. La plate-forme était très populaire à cette époque-là.

L'arrivée de la mobilité, des smartphones et des messageries instantanées telles que Facebook Messenger et WhatsApp a porté un coup dur à Yahoo Messenger. Après un déclin certain, la plateforme a fermé définitivement ses portes ce 17 juillet 2018.

Pour rappel, Yahoo! Messenger proposait déjà toute une série d'émoticônes, la possibilité de communiquer oralement avec un microphone et de pouvoir échanger via webcam également. 

Yahoo! Messenger avait annoncé il y a quelques semaines la dispartion programmée. "Nous savons que nous avons de nombreux fans fidèles qui ont utilisé Yahoo! Messenger depuis ses débuts comme l’une des premières applications de chat en son genre. Alors que le paysage des communications continue de changer, nous nous concentrons sur la création et l’introduction de nouveaux outils de communication passionnants qui répondent mieux aux besoins des consommateurs".

Bonne nouvelle pour les derniers utilisateurs : Yahoo ! prolonge de six mois la possibilité de sauvegarder les historiques de chat.

Voilà un nouveau dinosaure du web qui s'éteint tout comme s'étaient éteints avant lui AOL, Altavista,...