Santé

En Belgique, 20.000 nouveaux cas de cancer de la peau sont recensés chaque année. Le grand responsable est le soleil, un faux ami pour la peau.

Une exposition irresponsable durant l’enfance peut provoquer des dégâts bien souvent irréversibles à l’âge adulte.

Sans protection efficace tant durant l’enfance qu’à l’âge adulte, les rayons UV agressent la peau et l’attaquent directement au niveau des cellules épidermiques. Ils provoquent une toxicité au niveau des cellules de la peau, du noyau cellulaire et de l’ADN.

Un effet cumulatif qui, à long terme, peut provoquer des cancers de la peau.

À cet effet, il existe deux types de cancer de la peau : le carcinome et le mélanome.

Le carcinome de type basocellulaire est un cancer ne provoquant pas de métastase. Le carcinome de type spinocellulaire provoque des métastases à long terme.

La forme de cancer la plus agressive est le mélanome. Il est responsable de 10 % des cancers de la peau en Belgique.

Si des taches cutanées suspectes, une marque de naissance ou un grain de beauté apparaissent et présentent une certaine anomalie, il ne faut pas nécessairement paniquer.

Mais il est conseillé de consulter un médecin si une modification au niveau de la couleur et/ou de la taille apparaît, si les bords de la tache ou du grain de beauté deviennent irréguliers, grattent, chatouillent ou saignent. La cause principale de cancer de la peau et de son vieillissement accéléré est un excès d’expositions aux rayons UV naturels du soleil ou artificiels des bancs solaires.

Et l’idée reçue de préparer sa peau au bronzage grâce aux bancs solaires est erronée. Les bancs solaires provoquent également de graves dommages irréversibles pour la peau et ses rayons UV agressent tout autant la peau.

Cependant, le soleil reste indispensable à la production de la vitamine D, notamment importante pour avoir les os solides.

Qui donc n’oserait pas profiter des rayons du soleil fraîchement arrivés dans notre pays ?

Seule une exposition intelligente et raisonnable peut prévenir de certains maux tels que les coups de soleil et de l’agressivité des rayons UV.

Une exposition des mains, des bras et du visage au soleil durant 30 minutes par jour maximum suffit pour bénéficier d’un teint hâlé, à condition de se protéger quotidiennement de crème solaire (indice 15 minimum) et d’éviter les heures sensibles d’exposition au soleil (entre 12h et 15h). Personne n’est donc à l’abri des rayons UV du soleil, peut importe le type de peau.