Santé Claire, monitrice en portage, se rend dans les hôpitaux pour apporter de l’affection aux nourrissons sans famille.

Chaque année, des centaines d’enfants sont adoptés. Chez nous, les parents biologiques ont deux mois pour prendre une décision. Et il arrive que, durant ce laps de temps, les nouveau-nés soient livrés à eux-mêmes. C’est précisément à ce moment-là qu’interviennent ce qu’on appelle les mamans-kangourous. Ce sont des bénévoles qui se rendent dans les hôpitaux pour câliner les bébés qui ne reçoivent pas de visite. Objectif ? Rassurer l’enfant et lui faire sentir qu’il n’entre pas dans la vie seul.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.