Santé L’heureux événement ne se déroule pas toujours comme prévu et il faut savoir réagir.

Lorsque l’on imagine la venue au monde du futur bébé, on se voit dans une salle d’accouchement, entouré de sages-femmes et de médecins spécialisés. Certainement pas sur la plage arrière d’une voiture, parquée sur une aire d’autoroute.

Pourtant, il arrive de sous-estimer le temps disponible et soudain, tout s’accélère, parfois sur le trajet, parfois avant même de quitter le domicile familial.

Les sages-femmes tendent à rassurer les futurs parents. L’accouchement est un processus naturel et en cas d’urgence, le corps prend les commandes.

Certaines attitudes facilitent tout de même l’accouchement et évitent les complications. Que ce soit à domicile ou en cours de trajet, les pompiers conseillent d’avertir les services d’urgence en composant le 112. Sur le trajet, ils conseillent aussi de s’arrêter le plus en sécurité possible, sur un parking ou une aire d’autoroute.

Le risque d’un tel accouchement est l’hypothermie du nouveau-né. Il est donc impératif de réchauffer le nourrisson en le séchant avec une serviette et en le laissant, peau nue, contre la mère, en couvrant les deux d’une couverture. Il ne faut surtout pas tirer sur le cordon ombilical ou tenter de retirer le placenta avant l’arrivée des secours.