Santé

L'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et les autres autorités européennes en matière de médicaments soutiennent du 20 au 24 novembre une campagne de sensibilisation visant à encourager la notification d'effets indésirables suspectés de médicaments. 

La campagne vise les effets indésirables non connus, donc non repris dans la posologie, et qui ne sont découverts qu'une fois le médicament déjà mis sur le marché.

Les autorités européennes en matière de médicaments comptent notamment sur des notifications spontanées provenant des patients, médecins, pharmaciens, ... afin de rendre les médicaments encore plus sûrs. On constate toutefois un sous-rapportage des effets indésirables. Or, un plus grand nombre de notifications d'effets indésirables suspectés permet de découvrir plus rapidement un éventuel problème et d'intervenir plus rapidement.

La campagne de cette année repose sur trois petits films dont deux insistent sur la nécessité de prendre le bon dosage et de lire la notice d'utilisation pour le patient. Le troisième film rappelle aux médecins et pharmaciens leur rôle important dans le dialogue avec leurs patients. Les animations seront diffusées via les médias sociaux de l'AFMPS.

Les effets indésirables peuvent être mentionnés sur sur www.afmps.be/fr/effetsindesirables.