Santé

Plus rare et moins médiatisé, il n'en est pas moins réel : 92 hommes en font la douloureuse expérience, chaque année, dans notre pays.

A l’occasion de la campagne “Octobre rose” qui tente de mettre en avant le cancer du sein, il est utile de rappeler que les hommes sont eux aussi touchés par cette maladie. Cela peut paraître surprenant mais selon la fédération contre le cancer, on recense chaque année environ 92 cas de cancer chez l’homme, pour 10.378 chez la femme.

Il peut se manifester par des écoulements ou des saignements du mamelon, une douleur ou une enflure au niveau du sein, une masse à l’aisselle, etc. Les méthodes pour le dépister sont le mêmes que pour les dames : biopsie, échographie et mammographie, etc. Pour la mammographie chez l’homme, on procède comme avec les femmes ayant un très petite poitrine. Un cliché en oblique ainsi qu’un cliché de face sont tous deux réalisables.

Une fois le diagnostique établi, le traitement est lui aussi similaire au traitement des femmes. Il varie selon le type de cancer, sa gravité, ainsi que d’autres facteurs. On peut donc passer par : la chirurgie, la radiothérapie, l’hormonothérapie, etc. 

En revanche, ce qui n’est pas identique pour les deux sexes, c’est le remboursement des frais liés à ce cancer... L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes a demandé une égalité de traitement auprès du cabinet de la ministre de la santé Maggie De Block. Celui-ci reconnait qu’il y a effectivement un problème. On sait que le risque de cancer grandit avec l’âge. Pourtant, les cas de cancer se déclarent en moyenne 5 ans plus tard que chez les femmes. Alors messieurs, n’hésitez surtout pas à faire le test en cas de doute.