Santé Alors que le casque n’est toujours pas obligatoire pour nos enfants, Test-Achats dénonce les largesses de l’homologation.

D’abord ce chiffre, histoire de planter le décor : en Belgique, chaque année, pas moins de 700 petits cyclistes de moins de 14 ans sont victimes d’un accident, dixit l’IBSR. Pourtant, le casque à vélo n’est toujours pas obligatoire en Belgique pour nos chères têtes blondes, contrairement à l’Hexagone, qui l’impose depuis mars dernier… En attendant l’accouchement d’une mesure que les Belges appellent de leurs vœux et de leur bon sens (60 % d’avis favorables selon un sondage de l’IBSR, 74 % en Wallonie), reste encore à bien protéger nos chères têtes blondes !


© IPM GRAPHICS

C’est sur cette question que l’association de protection des consommateurs vient de se cogner la tête : 12 modèles de casque pour enfants ont ainsi été soumis à un crash-test pour le moins moderne : "Le test a été effectué selon une nouvelle méthode élaborée par l’université de Strasbourg avec le soutien de la fondation MAIF, dixit Test-Achats . Il intègre pour la première fois des simulations sur un modèle numérique de la tête humaine, pour évaluer plus précisément, et de manière plus réaliste, le risque de blessures cérébrales avec les différents casques de l’échantillon. Le modèle en question permet de calculer les déformations osseuses de la boîte crânienne, de chiffrer le mouvement relatif cerveau-crâne et d’appréhender la pression et le cisaillement à l’intérieur du cerveau en cas de choc."

Les résultats ? Peu reluisants. Le meilleur des casques testés présente un risque moyen de lésions de 30 %, alors que les deux plus mauvais offrent un risque de lésions supérieur à… 80 %. "Inacceptable" , selon Test-Achats, qui déplore les largesses de l’homologation européenne (les 12 modèles essayés étaient tous bien homologués). "La norme actuellement en vigueur doit être améliorée, pour se rapprocher autant que possible de la réalité des risques encourus par le cycliste, quel que soit son âge." Test-Achats interpellera également le Ministre Peeters (CD&V) sur cette "situation dangereuse" .

En attendant, on notera que, d’après l’association, ce sont les casques de Ked (modèle Puky-ph1) et Scott (Spunto), vendus une quarantaine d’euros chacun, qui s’avèrent les plus sécurisants. Test-Achats déconseille en revanche les BBB BHE-37 Boogy, Bell Sidetrack ou encore le Casco Mini-Generation. À noter la jolie performance du casque de B’twin KH-300 de Decathlon : il se positionne troisième du test, avec quatre étoiles sur cinq, alors qu’il ne coûte que 10 €, soit quatre fois moins que le mieux noté du crash-test…