Santé

Malgré des températures très fraîches, les ados ne renoncent pas à la mode du pinroll, cet ourlet au-dessus de la malléole.

Il faut parfois souffrir pour être dans l'air (glacial) du temps. Alors que le mercure flirte avec le zéro, ils sont des milliers d'ados en Belgique à ne jamais sortir sans leurs chevilles à l'air et à relever leur pantalon. Ils optent pour le triptyque «baskets-socquettes-ourlet serré», aperçu sur les réseaux sociaux, les publicités et même sur les sites de vente en ligne. 

Peu importe la saison, les jeunes ont succombé à la mode anglo-saxonne du «pinroll» qui consiste à «roulotter» le jeans au-dessus de la malléole, histoire de mettre en valeur leurs sneakers, ces baskets branchées ou leurs tatouages. Il y a également ceux qui adoptent le fute «feu de plancher» sans revers. Le résultat est le même : la cheville est découverte.

Mais dans le contexte climatique actuel, est-ce bien raisonnable de découvrir le bas de ses jambes ? Même si le pinroll n'est pas forcément le meilleur remède pour braver le froid, il y a peu de chances pour qu'il soit à l'origine de votre rhume. Le médecin généraliste Grégoire Nicollin nous le confirme. «Le froid, c'est très relatif», explique le spécialiste. «Dans certains pays continentaux, où les températures sont nettement plus basses, comme en Hongrie, on voit énormément de femmes porter des mini-jupes, par exemple.» Le froid ne s'attrape pas au niveau des chevilles, des jambes ou des cuisses. Il vient des extrémités du corps. «Il attaque au niveau des mains, des pieds, des oreilles et du nez», assure le professionnel. 

«Le plus important, avant de s'occuper de ses chevilles, c'est de mettre un chapeau et un cache-nez.» Ce sont ces parties de l'organisme qu'il vaut mieux couvrir, même s'il existe des mécanismes de chaleur qui les protègent naturellement. Les vaisseaux sanguins de ces endroits du corps vont se fermer automatiquement et donner naissance à des engelures. À noter que pas moins de 40 % de la chaleur du corps se perd par la tête.

Toutefois, porter des jeans pinroll, compte tenu des températures actuelles, reste une question de bon sens. «Si vous avez froid, respectez-vous», suggère Grégoire Nicollin. «Habillez-vous en rapport avec les attentes de votre corps.»