Santé Dans Dog médecine, Julie Barton raconte comment son animal domestique l’a sauvée d’elle-même. Émouvant.

Q ue vous ayez un chien, un chat, un cheval ou quelque autre animal que ce soit, j’espère sincèrement que vous vous reconnaîtrez dans ce récit", rédige d’emblée cette diplômée en littérature anglaise. Dog médecine étant l’histoire tragique mais pleine d’espoir entre l’Américaine Julie Barton et son chien Bunker, un golden retriever qu’elle a adopté chiot lorsqu’elle s’est retrouvée paralysée d’angoisse, à 22 ans, sur le sol de sa cuisine new-yorkaise. Diagnostiquée dépressive chronique, son livre est alors un témoignage souvent bouleversant sur les mécanismes de la dépression et les liens uniques qui peuvent se nouer entre l’être humain et son animal de compagnie. Ou le prolongement, par un cas réel et précis ici, des bienfaits de la zoothérapie entre deux êtres fusionnels.

"La fonction vitale que remplissent en ce monde les animaux de compagnie n’est pas encore reconnue à sa juste valeur", écrit-elle au début de son livre, best-seller du New York Times, en citant Eckhart Tolle. "Ils protègent la santé mentale de millions de gens. Quand vous caressez un chien, quand vous écoutez le ronronnement d’un chat, il arrive que vos pensées se figent en vol et qu’apparaisse en vous une sérénité sans bornes, un portail vers l’être."

Avec une description rare de ce qu’est la dépression (une maladie souvent insaisissable et sur laquelle il est toujours difficile de mettre des mots) ou en comparant l’amour pour un animal avec celui que l’on porte à un enfant, Julie Barton touche en plein cœur avec ce livre qui a du chien. Et dont cette fan de Bambi, Lassie et autres Benji voire Rox & Rouky pense qu’il ferait une jolie adaptation cinématographique.

Bref, quand le chien est non seulement le meilleur ami de l’homme (et de la femme) mais aussi son meilleur remède ?

Dog Médecine, Comment mon chien m’a sauvée de la dépression, de Julie Barton (Belfond, L’esprit d’ouverture).

Dr Anne-Christine François, vétérinaire, vous distille ses conseils (conseilvetodh@gmail.com)

Les activités aquatiques sont-elles bénéfiques pour mon chien ?

Oui, une activité sportive régulière est, comme pour nous, une façon d’entretenir son capital santé ! Vous pouvez vous rendre dans des lacs, à la mer ou encore en piscine (il en existe au Dog Center de Charleroi). Pour les endroits naturels, il faut veiller à ce que les chiens soient bel et bien admis. 2 

Tous les chiens savent-ils nager ?

Non, la nage n’est pas innée pour tous les chiens. Certaines races nagent volontiers comme les golden retriever ou les terre-neuve, d’autres moins. Certains finissent par devenir de bons nageurs à force d’apprentissage. 3 

Puis-je apprendre à nager à mon chien ?

Oui, commencez par un plan d’eau calme et allez avec lui dans l’eau. Je vous conseille de lui acheter un gilet de flottaison : c’est un peu comme un gilet de sauvetage ou comme les brassards des enfants. Grâce à ce gilet, votre chien est plus en sécurité. 4 

Où puis-je me procurer un gilet de flottaison ?

Il existe différentes marques comme Julius ou Doggles…. Il y en a sur Internet, dans des magasins spécialisés (K9) ou encore au Dog Center. Ces gilets sont souvent munis d’une poignée pour vous permettre de soutenir le chien d’une main. De l’autre main, tenez-le par la base de la queue afin de le maintenir à l’horizontale dans l’eau.