Santé

Ces statisticiens des Universités de Tilburg et de Rotterdam ont exploré des données qui s’étendent sur les trois dernières décennies de quelque 75.000 Néerlandais.

Des chercheurs néerlandais ont affirmé avoir fixé le "plafond de verre" de la durée de vie humaine à 115,7 ans pour les femmes et à 114,1 ans pour les hommes, malgré l’augmentation de l’espérance de vie.

"En moyenne, on vit plus longtemps, mais les plus âgés parmi nous ne sont pas devenus plus âgés au cours des trente dernières années", explique John Einmahl, un des chercheurs. "Nous avons incontestablement affaire à un mur. Évidemment, l’espérance de vie a augmenté", poursuit-il, soulignant que le nombre des personnes ayant atteint 95 ans aux Pays-Bas avait quasiment triplé. "Néanmoins, le plafond en lui-même n’a pas changé", conclut-il. Les résultats de l’étude néerlandaise viennent compléter ceux de chercheurs basés aux États-Unis, qui avaient déterminé un plafond similaire l’an dernier, ajoutant cependant que les individus n’atteignaient plus des âges extrêmes comme avant.