Santé En cas d’ingestion chronique, les résidus de pesticides laissés sur les fruits et légumes peuvent-ils, à terme, avoir un effet délétère sur la santé ? Alors que l’ANSES, agence française de sécurité sanitaire des aliments, estime que les bénéfices nutritionnels apportés par ces aliments sont supérieurs aux risques qui pourraient être liés à la présence de résidus de produits phytosanitaires, une récente étude (*) pourrait bien, dans une certaine mesure, faire revoir la copie.