Santé Lorsque votre conjoint perd du poids, vous avez tendance à l’imiter.

Et si être amoureux vous faisait perdre du poids ? Il ressort en effet d’une étude parue dans Obesity Journal que lorsque votre tendre moitié perd du poids grâce à une vie plus saine, il y a de fortes chances que vous en perdiez également.

Et ce sans même avoir à suivre un quelconque programme minceur. Selon les chercheurs, qui ont étudié la perte de poids de 130 couples, un tiers des partenaires qui ne suivaient pas activement un programme d’amélioration du mode de vie - alors que leur partenaire, en revanche, le faisait - avaient perdu 3 % ou plus de leur poids initial après six mois. Ce phénomène s’explique par ce que l’on appelle l’"effet d’entraînement" : un changement de comportement d’un individu peut avoir un impact immédiat sur son entourage.

L’être aimé va en quelque sorte copier le mode de vie sain de l’autre et par exemple manger plus d’aliments à plus faible teneur en matières grasses que si l’autre partenaire ne suivait pas le programme. Cet effet est comparable aux ondulations qui se propagent lorsque vous jetez un objet dans l’eau.

Par ailleurs, le rythme auquel les couples perdent du poids est lié lui aussi. Cela signifie que lorsqu’un des deux partenaires perd progressivement du poids, l’autre le fera également. Mais l’effet se fait également sentir dans l’autre sens : lorsque l’un éprouve des difficultés à mincir, les choses seront compliquées également pour l’autre.

L’étude de l’université du Connecticut est la première du genre. On n’avait encore jamais auparavant investigué de manière arbitraire et objective le processus d’amincissement des couples dans des programmes d’amélioration du mode de vie publiquement disponibles.

Les 130 couples étudiés ont été répartis en deux groupes. Dans le premier, un des partenaires a suivi pendant six mois le programme Weight Watchers avec un accompagnement personnel et des outils en ligne. Dans l’autre groupe, un des partenaires a reçu une brochure d’information sur une alimentation équilibrée, des exercices physiques suffisants et des stratégies pour maîtriser son poids.

"Cette étude nous aide à mieux comprendre comment fonctionne le mécanisme de la perte de poids, explique Gary Foster, Chief Scientific Officer de Weight Watchers. Je croyais déjà depuis un certain temps en la force d’une communauté et en l’influence que peut avoir un changement dans le mode de vie d’une personne sur son entourage. Mon sentiment se trouve enfin confirmé par cette étude qui a pu démontrer pour la première fois l’effet d’entraînement de la perte de poids dans les couples."