Santé Le service d’évaluation et de contrôle médicaux de l’Inami a constaté que les dispensateurs de soins avaient attesté indûment environ 7,5 millions d’euros à l’assurance soins de santé lors de l’année 2017.

Un fraudeur est considéré comme tel à partir du moment où il acquiert un avantage intentionnellement tout en commettant une infraction à la réglementation.

(...)