Santé Les médecins généralistes constatent une hausse des cas du virus de la gastro en ce moment.

La gastro-entérite est à nos portes. En France, l’épidémie a été confirmée dans quatre départements par le réseau des médecins Sentinelles. Les départements frontaliers ne sont pas épargnés. En Belgique, le virus qui se transmet par la salive, les mains et les selles, n’est plus surveillé. Il surprend actuellement de nombreux Belges et les contraint à rester chez eux.

Patrick Leleu, médecin généraliste à Etterbeek, confirme que le nombre de consultations pour des cas de gastro-entérite augmentent. "En effet, la gastro-entérite est l’un des motifs de consultation en ce moment. L’entrée dans l’hiver et la sortie du printemps sont des périodes où l’on constate une épidémie."

La gastro-entérite se manifeste sous la forme de crampes intestinales, diarrhée, vomissement, nausées...

On ne peut pas faire grand-chose contre la gastro-entérite. "Il faut bien se laver les mains, bien s’hydrater, ne surtout pas chercher à bloquer les diarrhées et faire une diète relative pendant 24 heures", prescrit le médecin généraliste. "Généralement, ça passe tout seul passé ce délai."

Certains généralistes, contactés, conseillent également des traitements d’ultra-levure.

En revanche, si le virus perdure et reste plus de 72 heures et s’il s’accompagne d’une forte fièvre et de pertes de sang dans les selles, il est plus que conseillé de se rendre urgemment chez le médecin qui fera des analyses complémentaires pour identifier le microbe, virus ou bactérie à l’origine de la maladie.